La maladie de Dupuytren (maladie des doigts)

Il ne s’agit pas vraiment d’un rhumatisme, mais la fréquence avec laquelle les malades consultent un rhumatologue lorsqu’ils souffrent d’une maladie de Dupuytren justifie d’en parler ici.

Symptôme

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

Elle est caractérisée par une flexion permanente et irréductible des doigts, provoquée par le durcissement et la rétraction d’un feuillet qui recouvre les tendons de la paume de la main et que l’on appelle l’aponévrose palmaire moyenne.

Cette rétraction survient surtout chez l’homme après 40 ans. Dans quelques cas, elle paraît favorisée par un travail manuel pénible, mais le plus souvent, on ne trouve aucune cause à son origine.

Il s’agit d’une maladie très fréquente.Une fois sur deux, elle atteint les deux mains.

Le malade voit apparaître dans la paume de sa main, des indurations qui forment comme des cordes ou des nodosités.

L’aponévrose, après s’être indurée se rétracte, ce qui entraîne une flexion des doigts qui commence habituellement par les deux derniers, l’annulaire et l’auriculaire et s’étend ensuite aux autres doigts, à lenteur, des années se passent avant que les rétractions ne deviennent assez importantes et assez nombreuses pour être vraiment gênantes. Beaucoup de malades ne parviendront jamais à ce stade.

Maladie Dupuytren

Maladie de Dupuytren

Traitement

Aucun des traitements médicaux proposés ne paraît efficace.

Seul, le traitement chirurgical est susceptible d’apporter une amélioration (bien que l’on ne puisse pas parler de guérison définitive).

La technique de cette chirurgie est très délicate et doit être confiée à des chirurgiens hautement spécialisés dans la chirurgie de la main.

Il n’y a pas d’âge limite pour opérer. Tout dépend de la gêne du malade.

Mais s’il semble s’agir d’une forme évolutive, il faut savoir ne pas opérer trop tard et ne pas laisser passer l’heure d’une chirurgie efficace.

Il est donc assez délicat de choisir le moment opportun et pour cela, le médecin se doit de surveiller régulièrement son malade

Ajouter un commentaire