L’arthrose de la colonne vertébrale

L’arthrose peut frapper une seule articulation ou 2 articulations symétriques.

La maladie est alors désignée par un terme composé.

Les  arthroses les plus fréquentes

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

C’est ainsi que l’on parle de coxarthrose pour désigner l’arthrose de la hanche, de cervicarthrose lorsqu’il s’agit d’une arthrose de la colonne cervicale.

Chez d’autres malades, l’arthrose touche successivement ou simultanément un grand nombre d’articulations.
Encore inconnu, qui a favorisée l’usure du cartilage dans la plupart des articulations.
Mais que l’atteinte soit isolée ou multiple, c’est bien toujours la même maladie qu’il s’agit.
Les localisations les plus fréquentes sont la hanche, le genou, la colonne vertébrale, les mains, le gros orteil.
Les autres localisations sont plus rares.
On n’abordera ici que le cas de la colonne vertébrale.

L’arthrose de la colonne vertébrale

L’arthrose peut atteindre les vertèbres et les disques qui les séparent.

Les disques se pincent ou s’affaissent.

Les vertèbres en revanche fabriquent de l’os et projettent sur les côtés des excroissances, les becs-de-perroquet.
Souvent, l’arthrose vertébrale ne provoque aucune douleur : bien des disques pincés et des becs-de-perroquet ne sont que des simples découvertes radiographiques alors qu’ils ne gênent absolument pas celui qui en est atteint et en ignore l’existence.

Mais il y a aussi des arthroses vertébrales gênantes, voire douloureuses.

Arthrose cervicale

Arthrose cervicale

L’arthrose cervicale est extrêmement fréquente.

60 % des sujets de plus de 40 ans en sont atteints, qu’ils en souffrent ou non.

C’est-à-dire que sur 100 personnes de plus de 40 ans,choisies au hasard dans la rue, 60 sont atteintes d’arthrose cervicale, le plus souvent sans le savoir.

La douleur siège à la base du cou, irradiant parfois vers une omoplate en arrière de l’épaule, et vers la partie haute du bras.

C’est une sensation pénible de raideur et de blocage du cou, notamment le matin au réveil avec parfois perception de petits craquements ou impression d’ensablement lors des mouvements de la tête.

La douleur peut irradier derrière la tête et s’accompagner de migraines, de maux de tête plus ou moins diffus, de sensations vertigineuses, de bourdonnements d’oreilles

L’arthrose dorsale

L’arthrose dorsale est responsable de douleurs au niveau des omoplates et irradiant parfois sur les côtés, telles des névralgies intercostales.

Dans ce cas, l’arthrose siège généralement dans la concavité de la courbure du dos et s’observe surtout chez les sujets voûtés.

L’arthrose lombaire

L’arthrose lombaire est responsable de douleurs pénibles, surtout en station debout ou assise prolongée.

C’est là, également, que l’on observe une arthrose assez particulière, située dans la concavité de la cambrure lombaire, très fréquente chez les femmes après la ménopause, favorisée par un excès de poids et par un relâchement des muscles et des ligaments.

Ajouter un commentaire