Les douleurs de l’avant-pied

L’avant-pied figure parmi la liste des articulations qui peuvent être atteintes par des douleurs provoquées par l’arthrose.

Une mauvaise conformation

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

Symptôme

Elle est très fréquente surtout dans les suites de la ménopause chez les femmes généralement trop fortes.

En apparence, on constate que l’aspect des pieds de la malade, debout de face et de profil, est tout à fait normal.

En revanche si, la malade étendue sur dos, on regarde la plante des pieds, on s’aperçoit que l’arche antérieure transversale du pied qui normalement est concave a disparu.

Dans des cas évolués, cette arche peut même être remplacée par une courbure inverse convexe vers le bas.

La pression, au sommet de cette courbe, est extrêmement douloureuse, et on remarque des callosités à ce niveau.

Il s’agit de ce que l’on appelle un avant-pied plat ou même rond.

Traitement

Le traitement consiste à porter des semelles orthopédiques de décharge qui suppriment les pressions sur la zone douloureuse.

Des douleurs électriques : le névrome plantaire

Un névrome

Un névrome

Symptôme

Il s’agit d’une maladie tout à fait particulière que l’on appelle encore maladie de Thomas Morton, du nom de celui qui l’a décrite.

Cette maladie si caractéristique s’observe 7 fois sur 8 chez les femmes de 50 à 60 ans.

Dans certains cas extrêmes, la douleur est permanente, persistant nuit et jour. Le diagnostic est évident pour le médecin, au seul fait d’écouter la malade décrire ses douleurs.

Les radiographies ne montrent rien d’anormal.

Ces douleurs, c’est-à-dire une tumeur (bénigne, bien entendu) de la gaine d’un nerf.

Traitement

Le traitement consiste à faire quelques infiltrations locales, généralement 3 ou 4 séparées d’une semaine avec un mélange d’hydrocortisone et de xylocaïne qui est un anesthésique local.

On conseille, en outre, le port d’une petite semelle recouverte de mousse qui permet de diminuer l’appuis dans la région douloureuse.

Le plus souvent, ce traitement suffit.

Ce n’est qu’en cas d’échec qu’il faut confier la malade au chirurgien. Celui-ci enlève alors la petite tumeur, le névrome, et guérit définitivement la malade.

Il s’agit d’une intervention simple.

Le lever est possible vers le 4 ème, 5 ème jour et la marche normale est reprise au 12 ème jour.

Les fractures… de fatigue

Radiographie d'une fracture d'un métatarse

Radiographie d’une fracture d’un métatarse

Symptôme

C’est aussi une bien curieuse affection. Des fractures surviennent sur un os normal sans aucune raison, notamment sans aucun coup.

On les observe surtout sur le 2 ème métatarsien, c’est-à-dire l’os sur lequel s’articule le 2 ème orteil.

Au cours d’une marche rapide mais parfois tout à fait banale, soudain, une douleur aiguë, bien localisée, à la partie moyenne du dos du pied qui fait brutalement boiter la malade.

Dans les jours qui suivent, un petit gonflement peut apparaître. Lorsque le médecin demande une radiographie, il ne voit rien.

Ce n’est que plus tard, lorsque le cal de la fracture apparaît, que le fracture peut être reconnue.

Ce qui signifie que, la première radiographie étant normale, il est nécessaire de redemander de nouveaux clichés quelques semaines plus tard afin d’établir le diagnostic.

Traitement

Le traitement consiste simplement à éviter l’appui sur le pied malade.

Il est donc recommandé pendant cette période d’utiliser une canne.

On peut également entourer le pied d’une bande élastique collante et si besoin est, confectionner une petite botte plâtrée.

De toute façon, la guérison va se faire en 3 ou 4 semaines et ne laissera aucune séquelle.

Ajouter un commentaire