Les douleurs du talon

Des douleurs peuvent être ressenties autour du talon. il peut s’agit d’une douleur sous le talon ou bien une douleur derrière le talon.

Une douleur sous le talon : l’épine du pied

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

Radiographie d'une épine calcanéenne

Radiographie d’une épine calcanéenne

Symptôme

La douleur résulte d’une inflammation du calcanéum, l’os qui constitue le talon, ou plutôt des ligaments qui s’attachent sur lui.

A ce niveau, se développe une sorte de bec, d’éperon osseux bien visible sur les radios sous la forme d’une épine de ronce. C’est pourquoi, on l’appelle épine calcanéenne.

Mais cette épine n’est pas la cause de la douleur, elle n’en est que la conséquence.

Ce qui la prouve, c’est d’abord le fait que longtemps après la disparition des douleurs, l’épine persiste toujours, et aussi le fait que bien des gens ont une telle épine sans jamais en souffrir.

L’inflammation de cette région du pied peut être due à diverses maladies (goutte, polyarthrite, spondylarthrite), mais souvent, elle n’est que la conséquence d’un relâchement de la voûte plantaire.

Dans bien des cas, on ne trouve aucune cause.

Traitement

Le traitement consiste simplement à supprimer l’appui sur cette zone extrêmement douloureuse par le port d’une talonnette en caoutchouc mousse, creusée en regard de la région douloureuse.

Cette simple mesure et généralement très efficace.

Si elle ne suffit pas pas on peut pratiquer 1 ou 2 infiltrations locales qui procurent rapidement le soulagement attendu.

Il ne faut jamais opérer ces épines puisqu’elles ne sont pas la cause de la douleur.

Une douleur derrière le talon : le tendon d’Achille

Dans ce cas, la douleur ne siège plus sous le talon mais derrière lui.

Elle est due à une inflammation soit de la poche de glissement du tendon d’Achille sur le calcanéum, soit du tendon lui-même, près de la zone où il s’attache sur le calcanéum.

Le tendon d'Achille

Le tendon d’Achille

L’inflammation de la bourse

Elle peut résulter de l’irritation causée par une chaussure mal adaptée au pied, notamment lorsque le talon est trop saillant.

Cela se rencontre surtout chez des femmes jaunes.

Elle provoque alors une gêne considérable de la marche avec un gonflement très important et douloureux à l’arrière du talon.

Il faut dans ce cas modifier les chaussures en fonction de la conformation du pied, conseiller un talon suffisamment haut et le port d’un contrefort très souple que l’on peut éventuellement capitonner avec du caoutchouc mousse.

En attendant, on peut rapidement soulager la malade par 1 ou 2 infiltrations locales.

Il est très rare de devoir faire appel au chirurgien en cas de grosses déformations du calcanéum.

L’inflammation du tendon d’Archille

Là, par contre, il s’agit d’une affection surtout fréquente chez l’homme et notamment chez les sportif.

La douleur est ressentie à la marche et surtout dans les efforts sportifs.

Cette gêne est très mal supportée, notamment, par ceux qui pratiquent la course à pied.

Le plus souvent, le simple arrêt du sport pendant un certain temps, le port d’une talonnette dans la chaussure pour diminuer la tension du tendon suffisent et tout finit par rentrer dans l’ordre.

On peut également faire quelques infiltrations locales, mais elles doivent être prudentes et peu nombreuses car elles risquent de favoriser la rupture du tendon d’Achille.

Cette rupture est un véritable accident, qui peut survenir spontanément soit chez un adulte, à la fois sain et musclé, à l’occasion d’un mouvement brusque ou d’une chute, soit chez un vieillard après une marche fatigante ou un effort un peu inhabituel.

Le sujet ressent alors une douleur aiguë au niveau du tendon d’Achille et perçoit, parfois, une sensation de claquement, de coup de fouet à ce niveau.

Il lui est dès lors impossible de se tenir sur la pointe du pied.

Tout les degrés existent entre les ruptures partielles de quelques fibres du tendon et les ruptures complètes.

Lorsque la rupture est importante, la seule solution est la chirurgie avec suture du tendon déchiré.

Ajouter un commentaire