Rhumatismes et diabète

Le diabète est une maladie dont la fréquence est considérable puisqu’il frappe environ 2 individues sur 100 ; il est probable que ce pourcentage serait encore beaucoup plus important si tous les diabétiques méconnus étaient dépistés.

Il semble bien que le diabète puisse être favoriser un assez grand nombre de rhumatismes.

C’est ainsi que certaines atteintes du pied, certaines névrites comme la névralgie crurale, la maladie de Dupuytren, les blocages de l’épaule doivent faire penser au diabète.

  • chez tous les obèses, soit ceux dont le poids dépasse de 10 % le poids théorique
  • chez les frères, soeurs ou enfants de diabétiques connus
  • chez les femmes qui ont mis au monde de gros enfants de plus de 4 kilos
  • chez ceux qui ont trop de cholestérol ou un excès de graisses dans le sang et notamment de triglycérides

Dépistage

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

Dépistage diabète

Dépistage diabète

Dans tous les cas, il faut dépister le diabète, non seulement par la recherche de sucre dans les urines et par son dosage dans le sang à jeun, ce qui est insuffisant, mais par ce qu’on appelle une épreuve d’hyperglycémie provoquée, où l’on dose le taux du sucre dans le sang, 1 heure, 1 heure et demi et 2 heures après l’absorption d’une certaine quantité d’eau sucrée.

Seul, cette examen permet de dépister un diabète léger qui n’apparaît pas toujours aux examens plus simples, habituellement pratiqués.

En cas de diabète

Lorsqu’un diabète est découvert, il doit être traité, ce qui est souvent d’ailleurs le seul moyen de traiter avec succès le rhumatisme qui l’accompagne.

Ajouter un commentaire