Rhumatismes et obésité

Il est évident pour tous les médecins que l’excès de poids aggrave les rhumatismes.

On n’insiste pas ici sur le danger couru sur le plan général, l’obésité favorisant le diabète, l’hypertension, les troubles respiratoires, etc.
Les compagnies américaines d’assurances sur la vie augmentent d’ailleurs la prime qu’elles font payer à leurs assurés en fonction de leur poids.
Ce ne sont pas des entreprises philanthropiques et elles savent bien que chaque kilo en trop raccourcit d’autant l’espérance de vie.

L’obésité favorise le rhumatisme

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

Mais pour revenir à notre sujet, qui est le rhumatisme, il faut bien admettre que l’obésité aggrave la plupart des rhumatismes, notamment lorsqu’il y a une atteinte des articulations qui supportent le poids du corps.

C’est le cas pour l’arthrose de la colonne lombaire, cette des hanches, ou des genoux.
Dans tous ces cas, les traitements les plus éprouvés risquent d’être inefficaces si l’articulation déjà fatiguée, continue à supporter des charges excessives qui l’usent chaque jour davantage.

Maigrir avant de traiter

Il est fréquent que le médecin consulté insiste sur la nécessité de maigrir avant même de parler du traitement de la maladie.

Pour ceux qui doivent être opérés d’une hanche ou d’un genou, par exemple, l’obésité augente et de beaucoup les risques d’accident au cours ou dans les suites de l’opération.
On sait combien il peu être difficile de maigrir, mais sachez que cet aspect du problème n’est pas accessoire.
Il fait vraiment partie du traitement de certains rhumatismes, parfois même avant les médicaments, les infiltrations ou tout autres procédé.

Ajouter un commentaire