2 traitements de la coxarthrose

Malgré les progrès de la chirurgie, il ne faut pas oublier que la plupart des sujets atteints de coxarthrose échappent aux mains des chirurgiens.

Le traitement médical

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

Il n’existe aucun traitement susceptible de régénérer le cartilage usé.

Le traitement médical vise donc à calmer les douleurs et à essayer de ralentir les progrès de l’arthrose.

Conseils aux malades atteints de coxarthrose :

« Qui veut voyager loin, ménage sa monture. »

  • éviter la marche prolongée ou en terrain inégal. Certains malades craignent ainsi de favoriser l’ankylose, ce qui est faux
  • ne pas hésiter à se servir d’une canne pour les longue promenades, surtout lors des poussées douloureuses
  • éviter la station debout prolongée et le piétinement. En station débout, penser à écarter les 2 pieds
  • éviter le port des pantoufles et préférer les chaussures à talons larges de hauteur moyenne (3 à 4 cm)
  • éviter de rester assis plus d’une heure de suite. Utiliser de préférence une chaise assez haute pour tous les travaux professionnels ou ménagers qui le permettent
  • coucher sur un lit ferme avec un seul oreiller, sans traversin
  • chaque jour si possible, dans le courant de la journée, se reposer 1 à 2 fois allongé à plat ventre sur le sol. Etant couché ou assis, éviter de croiser les jambes
  • éviter le port d’objets lourds
  • surveiller strictement son poids

Si le poids est correct, veiller à ne pas grossir. S’il est trop important, décider impérativement de maigrir.

Ce point est capital car les lois de la mécanique font que la hanche supporte à chaque pas 4 fois le poids du corps.

Maigrir de 15 kg, c’est donc soulager la hanche de 60 kg à chaque pas. A la longue, cela fait… beaucoup.

Les bienfaits de la bicyclette

Exercice de pédalier

Exercice de pédalier

La pratique de la bicyclette est particulièrement bénéfique car elle permet de conserver à l’articulation sa mobilité tout en améliorant la qualité des muscles.

Ces exercices se font sans que le moindre appui s’exerce sur la hanche, ce qui est l’idéal.

En effet, le poids du corps repose sur la selle et celui des membres inférieurs sur les pédales.

Il faut mieux éviter de forcer et de monter des côtes.

Mais l’utilisation de la bicyclette n’est pas toujours commode, notamment en hiver et pour ceux qui habitent la ville.

A ceux-là, on peut conseiller l’utilisation d’une bicyclette fixe d’appartement ou d’un pédalier. Ces appareils sont généralement munis d’une résistance réglable mais il faut prendre soin de ne pas trop l’augmenter car une mobilité libre est de loin préférable.

Le malade pense volontiers que plus il serre la résistance, mieux il se rééduque. C’est faux.

La natation, en particulier en eau chaude, est également un sport très bénéfique mais les piscines sont encore trop rares et dans notre pays, il est plus de petites routes accueillante que de piscines agréable à fréquenter.

Nombreux sont ceux qui ont ainsi renoncé aux longues marches et se déplacent à bicyclette parce que disent-ils « à velo, je n’ai pas mal ».

Ajouter un commentaire