L’hygroma et les autres atteintes du coude

Le coude est une partie qui peut être sensible au rhumatisme qui se présente sous différentes formes.

L’hygroma

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

Symptôme

Il s’agit de l’apparition d’une tuméfaction arrondie en arrière du coude, correspondant à une poche remplie de liquide visqueux.

Elle n’est pas toujours douloureuse, mais parfois impressionnante par son volume. Elle est due à l’inflammation brutale d’une petite poche qui permet le glissement de la peau sur la saillie osseuse du coude.

Traitement

Le traitement consiste :

  •  à ponctionner l’épanchement
  • puis à injecter un peu de cortisone dans la poche
  • et enfin à bander fortement le coude

Ce n’est qu’exceptionnellement qu’il s’avère nécessaire de pratiquer une petite intervention chirurgicale pour exciser la poche liquidienne.

Traitement de l'hygroma

Traitement de l’hygroma

Les autres atteintes du coude

Dans les cas dont nous venons de parler, l’articulation elle-même n’était pas atteinte. Mais elle peut l’être.

Il s’agit alors de rhumatismes inflammatoires, comme la polyarthrite rhumatoïde ou la spondylarthrite ankylosante.

Le danger vient du risque d’ankylose dans une position qui rend impossibles les gestes nécessaires à la vie quotidienne : l’alimentation, la toilette.

S’il s’agit d’arthrose du coude, elle est généralement la conséquence de microtraumatismes professionnels, notamment chez les ouvriers qui manient les marteaux pneumatiques, les mineurs utilisant des marteaux piqueurs, les conducteurs de poids lourds dont le volant vivre, les cheminots qui dament les cailloux sur les voies ferrées…

Ajouter un commentaire